Nos moutons

Notre laine

« Souple et légère…une pure laine vierge non traitée garantie, pour un doux et sain sommeil »

Notre laine

Depuis 2005, chaque printemps, nos brebis nous offrent leur laine.
En 2017, nous avons franchis le pas et décidé de valoriser leur laine, par respect pour ce noble produit.
Désormais nous sommes en mesure de vous proposer couettes et oreillers.

La laine est une des plus anciennes ressources naturelles de l’Europe. Elle a toujours protégé l’humain du froid, de l’humidité mais aussi de la chaleur ! Elle est capable d’accumuler un tiers de son poids en vapeur d’eau sans aucune sensation de moiteur. Elle régule l’humidité naturelle du couchage en l’évacuant dans l’atmosphère et grâce à des capacités isolantes, elle agit comme une climatisation naturelle qui maintient le corps au repos dans un confort thermique idéal.
Notre laine est de qualité Demeter. La labélisation est en cours d’étude

Coussin

Les étapes
Notre laine est transformée sans produits chimiques et ne subit aucun blanchissage. Naturellement hypoallergénique, nos produits sont particulièrement adaptées aux personnes allergiques ou souffrant d’asthme.
Ils sont exempts d’insecticide (traitements anti-acarien). Une bonne aération de la literie et une pièce non surchauffée est LE traitement naturel contre ces hôtes indésirables.

* Le lavage : après la tonte et le triage, notre laine passe au lavage. Il se fait à l’eau avec l’ajout d’un savon neutre biodégradable pour bien la dégraisser. Plusieurs bains sont nécessaires. La laine passe ensuite dans un séchoir.

* Le cardage : la laine est « battue » dans une machine qui sert à la dépoussiérer et à préparer le cardage, sans abîmer sa fibre. En sortie de cette machine, la laine passe dans une cardeuse qui a pour effet « d’ouvrir » la laine et « d’organiser » les fibres en rubans. C’est à cette étape qu’elle prend tout son gonflant.
Maintenant cette laine est prête pour la fabrication de nos matelas…

Le saviez-vous ?
A l’origine, le cardage se faisait en frottant la laine à l’aide de chardons (les chardons cardères), d’où son nom (chardon = carduus en latin). De nos jours, on utilise des machines cylindriques, où la laine tourne et se frotte contre des brosses métalliques.

* Le nappage : il permet de mettre les fibres en parallèle jusqu’à obtention d’un beau voile de laine. Celui-ci s’enroule autour d’un rouleau qui, au bout de plusieurs superpositions, forme une nappe. C’est elle qui est utilisée pour la confection de nos couettes, oreillers, futons…Le garnissage se fait à la main car il nécessite une bonne répartition de la laine enfin d’obtenir des produits de qualité.Les tarifs c’est ici

 Regardez notre vidéo

Nos mouton

Notre troupeau est composé majoritairement de Rouges du Roussillon et de quelques Barbados Black Belly.

La Rouge du Roussillon
La Rouge du Roussillon est une race ovine française, rustique, issue de la Barbarine d’Afrique du Nord. Dans les années 1950, le déclin de l’élevage dans les régions littorales de la Méditerranée entraîne la quasi-disparition de la race jusqu’à un plan de sauvegarde en 1981. Ces animaux sont adaptés à une conduite typique d’arrière-pays méditerranéen.
Caractéristiques : elle se distingue par sa couleur rouge des parties non lainées et présente parfois des taches blanches, en particulier des listes en tête. L’agneau naît souvent couvert d’un poil roux de couleur intense puis il mue vers 3 mois pour adopter une toison bise très tassée. La toison est d’une bonne finesse. La race est dépourvue de cornes.

Photographie de dix brebis Rouge du Roussillon

La Barbados Blackbelly
Cette race est  issue de croisements effectués à partir de moutons issus d’Afrique de l’Est. Originaire de la Barbade ils se sont étendus à tout l’arc antillais. En dehors de leur zone d’origine, on retrouve cette race en Amérique du Sud (Mexique, Brésil) puis plus récemment aux Etats Unis.

Photographie de face d'une brebis "Barbados Blackbelly"
Caractéristiques : c’est également un race sans cornes. Ventre et pattes sont entièrement noirs et la robe est fauve, de caramel clair à brun roux.
Les femelles ont quelquefois une crinière et leur aspect n’est pas sans rappeler celui de la chèvre. Elles en possèdent la vivacité.
Cette race n’est jamais tondue car les animaux perdent leur toison au printemps suite à une mue naturelle.
Ce sont nos demoiselles un peu « sauvageonnes ».

Nos agneaux
Ils sont pris en charge avec douceur et ne sont pas séparés de leur mère. Ils sont bouclés (chaque oreille est percée par une boucle obligatoire) le plus tardivement possible. Dès la naissance ils reçoivent des préparations naturelles pour renforcer leurs défenses immunitaires. Lorsqu’un agneau est rejeté par sa mère, ce qui n’arrive de rare fois, nous faisons notre possible pour l’accompagner.

Photographie d'agneau de couleur noire de face

Notre viande
Notre viande est labellisée AB.
Le label Demeter est en cours car le cahier des charges n’est pas « adapté » au mode d’élevage de nos régions. En effet, il demande à passer les préparations biodynamiques sur toutes les pâtures ce qui ne peut pas être possible dans les bois, inaccessibles pour le passage des préparations. Notre cas est à l’étude.

Portrait de brebis

Portrait de brebis

Copine
Nous rendons ici hommage à « Copine », notre première brebis. Elle s’est éteinte en 2017, à l’âge de 10 ans, le jour de la St Jean.
Copine était la doyenne de nos brebis et la meneuse du troupeau. C’est elle qui portait la cloche. Ses dents, très élimées avec l’âge, ne lui permettaient plus de s’alimenter correctement. Nous l’avons accompagnée avec un régime adapté et lui offrions plus de temps pour s’alimenter, à l’écart de la bousculade du troupeau qui la faisait facilement chuter.
Pleine de douceur envers l’homme et de sagesse pour son troupeau, elle nous manque. Nous la remercions pour sa présence parmi nous et pensons à elle avec reconnaissance. Sa présence restera gravée dans notre mémoire.

Après une vie de servitude nous accompagnons nos animaux vieillissants jusqu’à la fin de leur vie. Pour l’équilibre de notre troupeau, il est important à nos yeux qu’il comporte des individus de toutes les générations.